Etude hydrologique de la zone humide des Léchères

Dans le cadre d’une approche globale liant les enjeux de la ressource en eau potable (captage de Sermérieu exploité par le Syndicat des Eaux de Dolomieu-Montcarra) et des zones humides (marais des Léchères ou « d’Olouise » ciblé comme zone humide stratégique par le SAGE Bourbre), le SMABB a lancé en 2012 un diagnostic écologique et une étude du fonctionnement hydrologique de la zone humide des Léchères à Sermérieu.

Ce projet « pilote », premier du genre sur le bassin versant, a abouti à un plan de gestion concerté entre l’ensemble des acteurs locaux.

Située sur la commune de SERMERIEU, la zone humide des Léchères, d’une superficie de 55 ha, occupe une vallée d’origine glaciaire drainée par le ruisseau du Culet.

Cet espace présente une mosaïque de milieux naturels et agricoles dont le potentiel écologique et les menaces ont été diagnostiqués par l’association nature Nord-Isère LO PARVI, dans le cadre d’un partenariat avec le SMABB. Cet inventaire a notamment permis d'établir une cartographie complète des habitats, un recensement des espèces patrimoniales prioritaires du site et une carte des sensibilités écologiques de la zone humide.

 ZHLecheres BoisementZHLecheres MareZHLecheres PrairieZHLecheres Culet

Il s’agit également un site d’importance stratégique pour la ressource en eau car un captage en eau potable classé prioritaire par le SDAGE Rhône-Méditerranée se situe dans le marais.

Ces enjeux ont justifié le lancement d’une étude du fonctionnement hydrologique de la zone humide. Le SMABB est ainsi maître d’ouvrage d’un réseau de mesures des niveaux d’eau et des débits. Ce suivi a démarré en janvier 2013 pour une durée minimale de 12 mois.

L’objectif de cette expertise confiée au cabinet BURGEAP est d’abord d’identifier les raisons de l’assèchement progressif de la zone humide et du ruisseau constaté par les riverains depuis les années 70. Plusieurs hypothèses ont jusqu’alors été soulevées, sans avoir été formellement vérifiées :

-          recalibrage du ruisseau ;

-          drainage des terres agricole ;

-          abandon de l’entretien du réseau de sources ;

-          développement des boisements et des plantations de peupliers ;

-          augmentation des prélèvements d’eau anthropiques ;

-          cumul de déficits pluviométriques.

Le réseau de mesures permettra ainsi d’établir un bilan des entrées et sorties d’eau de la zone humide à partir des observations faites sur un cycle hydrologique complet.

Dans le cadre de cette expertise, un relevé topographique précis de la zone humide a été réalisé en 2014 par un levé LIDAR (laser aéroporté de précision décimétrique) par le cabinet SETIS, avec le concours financier de l'Agence de l'Eau et de la Région Rhône-Alpes.

 Logo-RA-pantone-png.png ADE_quadri_web.jpg

Il s’agira ensuite de proposer des mesures de gestion permettant de restaurer le caractère humide du marais tout en préservant les activités socio-économiques, en premier lieu l’agriculture qui participe au maintien des espaces prairiaux et des haies bocagères.

Syndicat Mixte d’Aménagement du Bassin de la Bourbre
6 place Albert Thévenon - 38110 La Tour-du-Pin
Tél : 04 74 83 34 55
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.