Gestion de la végétation des berges

07/12/2020

La Renouée du Japon est sur la liste des 100 espèces exotiques envahissantes les plus nuisibles (liste établie par l’UICN : Union Internationale de Conservation de la Nature). Les massifs importants et denses de Renouée représentent une réelle menace pour la stabilité des écosystèmes*. La prolifération de la Renouée empêche la régénération équilibrée de la ripisylve* et nuit à la diversité des milieux, des habitats et plus largement à la biodiversité*.
En créant un couvert végétal mono spécifique* la Renouée appauvrit et affaiblit le milieu. Les multiples fonctions de la ripisylve (auto-épuration, ombrage, habitat, tenue de berge, …) ne sont plus assurées. Le milieu devient alors plus sensible aux diverses pressions extérieures (pollutions, crues, intempéries, travaux, …) et se dégrade.

En poursuivant votre navigation sur ce Site Internet, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de ce site et de ses services.