Le SMABB emploie en régie une équipe de 5 agents qui travaillent toute l’année sur le terrain afin de mettre en œuvre une gestion efficace et adaptée de la ripisylve, c’est-à-dire la végétation de berges.

Les cours d’eau du bassin versant de la Bourbre sont des cours d’eau non domaniaux et dont l’entretien incombe aux propriétaires riverains. Le Syndicat Mixte d’Aménagement du Bassin de la Bourbre (SMABB) a entrepris, dès 2001, de mettre en place sur ces cours d'eau une politique de gestion et de restauration de la végétation des berges et de lutte contre les espèces invasives telle que la Renouée du Japon. L'objectif visé est, à l'échelle du bassin versant, la préservation, la mise en valeur et la restauration du milieu naturel, en cohérence avec les enjeux de protection des biens et des personnes. Il s'agit d'une politique d'intérêt de bassin qui n'intègre pas l'entretien des fossés ou d'ouvrages à des fins agricoles. 

Cette politique se décline depuis 2002 en une succession de plans d'intervention déclarés d’intérêt général.