Le SMABB emploie en régie une équipe de 5 agents qui travaillent toute l’année sur le terrain afin de mettre en œuvre une gestion efficace et adaptée de la végétation de berges, que l'on appelle également ripisylve. Chaque année, le travail de l'équipe Rivière permet d'éviter 400 000 € de dégâts. 

Les cours d’eau du bassin versant de la Bourbre sont des cours d’eau non domaniaux dont l’entretien incombe aux propriétaires riverains. L'équipe Rivière du SMABB peut intervenir dans le cadre de son plan de gestion, ou quand l'intérêt général est en jeu, mais ne peut pas se susbtituer à l'entretien régulier des berges que doivent effectuer les propriétaires riverains. 

Dès 2001, le SMABB a mis en place sur ces cours d'eau une politique de gestion et de restauration de la végétation des berges et de lutte contre les espèces invasives, notamment de la renouée du Japon. L'objectif visé est, à l'échelle du bassin versant, la préservation, la mise en valeur et la restauration du milieu naturel, en cohérence avec les enjeux de protection des biens et des personnes.

Cette politique se décline depuis 2002 en une succession de plans d'intervention déclarés d’intérêt général.

Le programme actuellement en cours (2017-2021) a pour objectif la restauration et la reconquête du bon potentiel et/ou du bon état écologique du milieu. Il a également comme vocation la surveillance vis-à-vis du risque inondation. 

Ce programme de gestion de la ripisylve est co-financé par l'Agence de l'eau Rhône Méditerannée Corse et l'Union européenne dans le cadre du Fonds Européen de Développement Régional (FEDER). 

Financeurs ripisylve agence de l_eau _ UE.png