La continuité aquatique désigne la circulation des organismes aquatiques et des sédiments dans les cours d’eau. Elle est indispensable à l’équilibre dynamique et donc au bon fonctionnement des rivières et des milieux associés. Aujourd'hui, les cours d'eau subissent de nombreuses pressions : seuils, endiguement… et leur fonctionnement s'est fortement dégradé. La rupture de continuité sur un cours d'eau va avoir de nombreuses conséquences, notamment sur la qualité de l'eau, il est donc nécessaire de réduire les impacts négatifs de ces aménagements. 

Restaurer les cours d'eau et les zones humides 

Contrairement aux idées reçues, restaurer les cours d’eau ne signifie pas revenir en arrière pour recréer les cours d’eau comme ils étaient « avant », mais consiste davantage à leur rendre leurs fonctionnalités perdues, en compensant les impacts négatifs.

Les actions qui peuvent être mises en place dans le cadre de la restauration des cours d'eau peuvennt être : 

  • Suppression ou abaissement des ouvrages faisant obstacle à la continuité écologique (seuils)
  • Restauration des milieux aquatiques
  • Renaturation des zones humides
  • ​​​​​​​Protection des berges et/ou d’entretien de la végétation en bordure de cours d’eau (ripisylve)



En poursuivant votre navigation sur ce Site Internet, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de ce site et de ses services.